SÉANCE D’ÉCRITURE: COMMENT DÉBUTER ?

COMMENT DÉBUTER SA SÉANCE D’ÉCRITURE ?

Quand on écrit tous les jours, on n’a pas toujours l’énergie nécessaire pour produire un texte génial.

On doute. On se dit qu’on est mauvais, qu’on ne va pas y arriver aujourd’hui.

Il existe pourtant une technique simple.

Simple comme bonjour.

Que tous les artistes utilisent.

Et tous les sportifs.

C’est quoi cette formule magique ?

L’ÉCHAUFFEMENT !

Eh oui… un pianiste fait ses gammes lentement, tranquillement, avant de se lancer dans des traits virtuoses.

Un champion d’athlétisme fait un petit tour tranquillos avant de se lancer dans un sprint.

Un écrivain peut faire pareil.

On a souvent les doigts gourds, le cerveau embrumé devant la page blanche.

La meilleure méthode pour dépasser cela, c’est d’écrire un truc sans enjeu.

Bon ou mauvais, on s’en fout.

Pour ma part, je commence souvent à répondre à des mails.

Où j’explique des trucs, je réponds aux questions, je rigole avec mes potes.

Pas d’enjeu.

Et au bout de quelques mails, je suis chaud, et je peux me lancer dans la rédaction d’un article ou d’un chapitre du travail en cours.

Pour certains, ce sera un exercice : écrire un lipogramme (un quoi ?), un pastiche, une liste de titres…

Un journal intime.

Une chronique.

Un post de blog, sur Facebook ou Twitter.

L’écriture, comme disait Yukio Mishima, le grand écrivain japonais, est un sport de combat, pas juste un truc de mec qui ne sort pas de sa chambre.

Mishima:: débuter sa séance d'écriture
L’écriture est un art martial…

Non, on s’engage par ses mots, on pratique tous les jours, et on s’échauffe.

Comme un sportif.

Et cela, tous les jours. C’est aussi le meilleur moyen de progresser techniquement.

Et vous, quelle est votre astuce pour bien démarrer votre séance d’écriture ?