COMMENT SE FAIRE CONNAITRE DANS TA NICHE LITTERAIRE

OU COMMENT DEVENIR INSTANTANEMENT CREDIBLE DANS TA NICHE LITTERAIRE POUR SE FAIRE CONNAITRE…

Tu es certainement comme moi, si tu pratiques l’auto-édition depuis un certain temps.

Comme moi, et comme tes futurs lecteurs.

Tu vois passer des tonnes de bouquins, sur FB, sur le Net, parfois dans tes mails (c’est déjà beaucoup plus rare) et tu te dis « comment choisir ? »

Tu regardes sur Amazon, t’as envie de choisir trois polars parce que tu pars en vacance et parce qu’un ebook ne va pas rajouter trois kilos dans tes bagages à main, et là aussi, tu es paralysé par le choix.

Tu regardes les couvertures.

Tu repères tout de suite les machins super amateurs concoctés par des auteurs fauchés, et franchement, ça donne pas envie.

Et puis tu regarde les belles couvertures, les titres qui t’accrochent, mais bon, faut encore choisir entre dix trucs différents…

Tu te demandes si tu vas pas laisser tomber, et te relire les trois bouquins qui te suivent depuis dix ans et qui te sont indispensables…

Et soudain, paf !

Révélation !

Illumination !

Tu repère une petite phrase, minuscule, presque cachée dans l’argumentaire de vente…

« Entre Bukowski et Frédéric Dard, ce roman vous fera rire tout l’été ».

comment se faire connaître avec Charles bukowski

Bon sang, mes écrivains préférés.

Ce livre est pour moi !

Et bing, tu l’achètes. Direct. Et tu te mets déjà à lire les premières pages, en frissonnant du bonheur qui s’annonce.

En marketing, on appelle ça du « name dropping ». On dit aussi « s’asseoir sur l’épaule des géants »…

Bref, utiliser la crédibilité et la renommée d’auteurs de ta catégorie, pour augmenter ton pouvoir de séduction.

C’est une arme très puissante, qu’utilisent très souvent les chroniqueurs littéraires des magazines comme le Point ou Le Nouvel OBs.

Parce que ça te donne immédiatement une idée de l’univers de ce nouvel auteur, de son style, de sa personnalité.

Et ça fédère les fans des écrivains cités.

Dans le rock et la musique en général, c’est une technique systématiquement utilisée par les groupes et les artistes qui se lancent, avec la fameuse formule « Metallica meets techno », ou « U2 under steroids » ou « Philip Glass meets Wagner »…

Tu sors de la mêlée, tu sors de l’anonymat.

Mais attention. Faut assurer. Faut pas tromper sur la marchandise.

Il faut vraiment que l’on retrouve un air familier dans ce que tu proposes.

Donc choisis bien tes références, et propose le meilleur texte possible, celui qui sort de tes tripes !

Avais-tu déjà pensé à ça ?

(tu as envie de réagir à cet article ? rejoins mon groupe facebook pour cela…)